Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
Un secteur qui crée de l'emploi de proximité sur tout le territoire
 
Accueil
 
Constructeur de routes - Constructrice de routes
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le constructeur de routes participe aux ouvrages liés à la construction ou à la réfection des routes, autoroutes, pistes cyclables, parkings… et de leurs dépendances (bordures, trottoirs, caniveaux…). Il est le partenaire indispensable des conducteurs d’engins de chantier qui réalisent des terrassements, creusent des tranchées, posent des revêtements.

De nombreuses tâches lui sont confiées sur le chantier :
- sécurisation du chantier et ses abords (signalisation, balisage, déviations…)
- marquage des repères, installation de piquets… pour des ouvrages à réaliser ou à mettre en place (maçonneries, bordures…)
- guidage des engins de chantier qui déversent leur chargement de gravier dans une tranchée ou épandent du bitume sur une route
- réalisation des trous dans la chaussée pour l’installation des canalisations
- réalisation des terrassements pour implanter des pavés, des dalles, des éléments d’aménagement urbains
- pose d’éléments de voirie (ralentisseurs…)
-remblayage des excavations
- compactage des tranchées, des différentes couches d’assises et de revêtements de la chaussée

Il peut être amené à conduire de petits engins (minipelles, compacteurs et petites chargeuses).

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le constructeur de routes peut travailler dans un grand groupe de BTP ou dans une entreprise artisanale travaillant localement. Les contextes du métier sont très variés d’autant que des emplois similaires existent également dans la fonction publique, au sein des services déconcentrés de l’Etat (Directions départementales du territoire) ou des services techniques des collectivités locales.

Ce professionnel très polyvalent doit faire preuve de bon sens, d’autonomie et d’ingéniosité, savoir s’adapter aux circonstances. Car chaque chantier est différent et les imprévus ou les problèmes à résoudre sont quotidiens. Il doit aimer le travail d’équipe et avoir une certaine résistance physique (travail par tous les temps, manutention de charges lourdes).

Sur le chantier, il se doit de respecter les règles de sécurité et porter obligatoirement un équipement personnel (casque, chaussures de sécurité ou bottes, gants…).

Le constructeur de routes se déplace en fonction des chantiers. Selon l’éloignement des sites, il part pour la journée, parfois pour la semaine. Sa rémunération est alors complétée, suivant le cas, par des indemnités forfaitaires de petits ou de grands déplacements (indemnités de trajet, de repas, de transport).

Comment y accéder?

Si les entreprises peuvent accueillir des jeunes sans diplôme auxquelles elles apprennent le métier, elles préfèrent ceux qui ont, au minimum, un CAP Constructeur de routes ou un CAP Constructeur en ouvrages d’art.

Comment évoluer ?

Après quelques années d’expérience et après avoir fait ses preuves dans son métier, le constructeur de routes peut devenir chef d’équipe puis chef de chantier.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après la fiche Rome de Pôle emploi)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom