Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Projectionniste
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le projectionniste veille à la bonne qualité de la diffusion des films dans les salles obscures. Tout d’abord, il réceptionne l’état des bobines nécessaires aux séances. Il vérifie l’état des copies et consigne les éventuels défauts. Avant chaque séance, il contrôle et prépare le matériel de projection : optiques, lecteurs de son, systèmes d’entraînement… Il met en place dans le projecteur la bobine pleine qui déroule le film ainsi que la bobine vide qui réceptionne la pellicule une fois projetée. Il règle les derniers détails : cadrage, netteté, niveau sonore, luminosité… A l’heure prévue, il lance la projection et actionne l’extinction progressive des lumières. Pendant la séance, le projectionniste s’assure que tout se passe bien et procède, le cas échéant, à des réglages de l’image et du son. L’entretien du matériel fait aussi partie de son travail : il protège les bobines de la poussière, veille au bon état des projecteurs, répare les pannes éventuelles… Le projectionniste est également responsable de l’entretien des portes coupe-feu et de l’éclairage de secours.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le projectionniste est salarié dans les complexes multisalles (Gaumont, Pathé, UGC…), les cinémas indépendants, les salles d’art et d’essai, les établissements culturels importants. Dans les complexes multisalles, il est placé sous la responsabilité d’un opérateur-chef.
Ce professionnel peut aussi travailler dans un laboratoire d’une société de postproduction, mais c’est plus rare.

C’est un métier qui a beaucoup évolué ces dernières années, avec l’informatisation des équipements et la création des complexes multisalles.

Dans les grands complexes, le projectionniste s’occupe souvent de plusieurs cabines en même temps. Il fait le va-et-vient entre les cabines pour assurer le démarrage des films, ensuite, depuis un seul poste, il surveille en permanence le fonctionnement des appareils projetant dans les salles. Les incidents de projection sont rares mais le projectionniste doit se tenir prêt à intervenir en cas de problèmes.

Dans son activité, il doit appliquer scrupuleusement les règles de sécurité générale et plus particulièrement électrique, car un court-circuit pourrait avoir des conséquences dramatiques.

Le projectionniste est un professionnel organisé, méthodique, soigneux avec le matériel et les pellicules qui sont des supports fragiles. Autre qualité indispensable : la ponctualité pour lancer les projections à l’heure.

Le travail en soirée, le week-end et les jours fériés sont de rigueur dans le métier.

Comment y accéder?

Un seul diplôme pour exercer : le CAP Opérateur projectionniste de cinéma. Il se prépare dans quelques établissements en France : lycée professionnel Blaise Pascal à Marseille, lycée professionnel Saint-Genès à Bordeaux, CFA des métiers de l’audiovisuel à Paris…

Comment évoluer ?

Avec de l’expérience et des formations complémentaires, le projectionniste peut devenir opérateur-chef ou chef de cabine. Le projectionniste qui travaille dans une société de postproduction peut évoluer vers un travail lié au mixage ou au montage.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Onisep)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom