Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
L'Artisanat en région : 20.849 entreprises artisanales et 88.223 actifs
 
Accueil
 
Charpentier métallique - Charpentière métallique
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le charpentier métallique construit toutes sortes de structures en acier : ponts, immeubles, usines, centrales, hangars, passerelles, pylônes… A la différence du charpentier bois, il intervient plutôt sur des projets répondant à d’importantes contraintes de résistance.
Une première étape du travail s’effectue en atelier. A partir des plans de fabrication, le charpentier métallique vérifie les mesures des plaques d’acier, enregistre les données dans une machine à commande numérique qui va découper l’acier avec précision. Il réalise des pièces de toutes tailles. Certaines sont mises en forme par pliage, étirage, emboutissage… Les soudeurs interviennent pour assembler certaines pièces, avant que l’ensemble des pièces numérotées pour faciliter leur repérage au moment du déchargement et du montage, soient transférées sur le chantier. Sur le site, le charpentier visse les pièces ou soude les structures avant de les assembler. A l’aide d’outils de levage, il déplace et fixe les charpentes métalliques aux endroits définis sur les plans de construction.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le charpentier métallique travaille soit dans une usine de construction métallique pour fabriquer les pièces, soit dans une entreprise du bâtiment et de travaux publics (BTP) où il monte des structures. En usine ou sur un chantier, le charpentier métallique fait partie d’une petite équipe, placée sous la responsabilité d’un chef d’équipe ou d’un chef de chantier.

La lecture de plans et des connaissances de base en géométrie sont indispensables à ce professionnel qui doit aussi faire preuve de rigueur et d’habileté manuelle. Une bonne condition physique est également exigée. En effet, si les outils de levage et de découpe au laser facilitent son travail, le professionnel est cependant amené à soulever fréquemment des charges. Sur le chantier, pas question d’être sujet au vertige ! Le charpentier travaille souvent en hauteur sur des échafaudages.

Ce professionnel se déplace souvent s’il intervient sur le montage des structures. Dans le cas de chantiers très lointains, il doit vivre sur le lieu d'activité pendant toute la durée du chantier. Sa rémunération est alors complétée, suivant le cas, par des indemnités forfaitaires de petits ou de grands déplacements (indemnités de trajet, de repas, de transport).

Comment y accéder?

Il n’existe pas de formation de base spécifique en charpente métallique. Les plus adaptées sont celles concernant plus généralement les structures métalliques ou la serrurerie. Voici une liste des diplômes, du CAP au bac +2 :
- CAP Serrurier métallier
- CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle
- Bac Pro Ouvrages du bâtiment : métallerie
- Bac Pro Technicien en chaudronnerie industrielle
- BP Serrurerie-métallerie
- BTS Construction métallique
- BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Comment évoluer ?

Avec de l’expérience, le charpentier métallique peut devenir chef d’équipe ou chef de chantier, se perfectionner pour accéder à des postes de dessinateur projeteur, de technicien métreur ou s’installer à son compte.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom