Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Maître nageur sauveteur - Maître nageuse sauveteuse
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le maître nageur sauveteur (MNS) se consacre à l’enseignement de la natation et à la surveillance des lieux de baignade.
En tant qu’enseignant, le MNS intervient aussi bien auprès d’enfants et d’adolescents, que d’adultes et de personnes âgées. Ses élèves peuvent aussi bien s’initier à la nage, chercher à vaincre leur peur de l’eau ou en tant que nageurs confirmés, se perfectionner. Il peut également travailler auprès de personnes handicapées.
La surveillance constitue un autre volet du métier de MNS. Sur les plages, au bord des piscines et des plans d’eau surveillés, il veille à tout moment à la sécurité physique et sanitaire des baigneurs. Y compris avant leur arrivée : mise en place des lignes d’eau, vérification de l’état des toboggans ou pontons, contrôle quotidien du matériel de sécurité, gestion du poste de secours, alerte sur une anomalie dans la qualité de l’eau. Une fois que le site est ouvert, il scrute la surface de l’eau et se tient prêt à intervenir pour secourir un baigneur victime d’un malaise ou d’un véliplanchiste en difficulté. Au besoin, il prodigue les techniques de soins ou de réanimations appropriées. Il rappelle également à l’ordre les usagers qui enfreignent le règlement du site : ceux qui courent autour du bassin, qui s’aventurent en dehors des zones de baignade…
Enfin, le MNS peut encadrer des activités dans un objectif de détente, de forme ou de bien-être : aquagym ou aquafitness, leçons prénatales, activités d’éveil chez les plus petits…

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le MNS exerce principalement dans les piscines municipales, dans des clubs de la Fédération française de natation, des centres de remise en forme, des structures privées (hôtels, campings…).

Une grande amplitude horaire avec travail le samedi et le dimanche caractérise cette activité qui est par ailleurs très saisonnière.

Ce métier nécessite un grand sens des responsabilités, une certaine résistance nerveuse et une bonne condition physique. Le MNS est en effet toujours sur le qui-vive et il exerce son métier dans des conditions difficiles : chaleur, bruit dans les piscines couvertes, atmosphère « chlorée »… Le MNS est au contact de publics variés, notamment dans les piscines municipales. Patient et compréhensif, il doit mettre en confiance les apprentis nageurs, quels que soient leur âge et leur niveau.

Comment y accéder?

Le diplôme le plus adapté pour exercer ce métier est le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BP JEPS) Activités aquatiques et de la natation. Le titulaire de ce diplôme peut, s’il le souhaite, passer un concours pour rentrer dans la fonction publique territoriale (filière sportive).

A noter qu’il existe également :
- le Brevet de surveillant de baignade (BSB) qui permet d’encadrer la baignade dans les centres de vacances et de loisirs
- le Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) qui permet d’exercer des fonctions de surveillance et de sauvetage mais pas l’enseignement de la natation.

Tous les cinq ans, le MNS en activité doit passer le certificat d’aptitude à l’exercice de la profession de maître nageur sauveteur (CAEPMNS) attestant de la validité de ses compétences.

Comment évoluer ?

Avec de l’expérience, le MNS peut encadrer une équipe dont il organise l’emploi du temps et coordonne les activités scolaires. Il peut aussi devenir directeur de piscine.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Onisep)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom