Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Huissier de justice - Huissière de justice
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Officier ministériel, l’huissier de justice a le monopole de certains fonctions que l’Etat lui délègue :

- il est chargé d’informer les personnes qu’une action de justice est engagée contre elles en leur remettant une convocation (une assignation en matière civile ou une citation en matière pénale) et porte à la connaissance des intéressés la décision de justice, une fois le jugement rendu

- à l’exception des peines d’emprisonnement, il fait appliquer les décisions de justice, qu’il s’agisse de saisies, d’expulsion d’un logement ou d’un local, de recouvrement de créances (factures, loyers, pensions alimentaires… restés impayés)

- il établit des constats qui servent de preuve incontestable devant les tribunaux : constats de troubles du voisinage ou de nuisances (odeur, bruit…), constats lors de sinistres dans un appartement, inventaire de biens mobiliers, constats lors de malfaçons…

Autres missions possibles de l’huissier de justice : l’organisation de vente aux enchères, la validation du règlement d’un jeu, l’administration d’immeubles…

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

L’huissier de justice est un professionnel libéral. Pour exercer, il doit acheter une charge ou acquis des parts dans une société titulaire d’un office, avant d’être nommé par le ministère de la Justice. Il ne peut s’installer où il veut : l’implantation et le nombre d’office sont réglementés par l’Etat. Dans ce métier, les déplacements sont fréquents et les horaires irréguliers. L’activité implique un travail de bureau important.

L’huissier doit être à l’aise sur le plan relationnel car il est en relation avec des interlocuteurs très diversifiés (particuliers, chefs d’entreprises, magistrats, administrations ou autres professionnels du droit…).

Capacités d’écoute et de médiation sont également indispensables : dans certains cas, il intervient pour trouver un accord amiable ou un consensus avant de saisir les tribunaux.

Enfin, il doit faire preuve d’une grande force de caractère et de beaucoup de diplomatie pour gérer des situations délicates et parfois extrêmes telles que l’expulsion d’un logement.

Comment y accéder?

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire d’un master 1 de droit (de préférence en droit privé avec une spécialisation en procédure civile et voies d’exécution) ou bien se prévaloir de 10 ans d’anciennetés dans certaines fonctions. La formation comprend un stage professionnel de deux ans dans une étude d’huissier complété par une formation dispensée par une Chambre des huissiers, départementale ou régionale. Il est vivement recommandé de suivre la préparation de l’Ecole nationale de la procédure (ENP) avant de passer l’examen final, car l’examen est rude.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Onisep)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom