Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Costumier - Costumière
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le costumier conçoit et réalise les costumes pour le spectacle vivant ou enregistré (films, téléfilms, publicités). Les costumes peuvent être des vêtements actuels, d’époque ou inédits pour des films fantastiques, de science-fiction ou des ballets contemporains.

Pour un film d’époque, le costumier effectue des recherches documentaires sur la période concernée afin de connaître la mode vestimentaire : les formes, les couleurs, les tissus des vêtements. Le costumier s’occupe ensuite de la conception : il réalise maquettes et croquis des différents costumes pour le film. D’une manière générale, il s’efforce de traduire le plus fidèlement possible les idées du metteur en scène et de réaliser des vêtements dans lesquels les acteurs se sentiront bien. Si les modèles proposés conviennent au metteur en scène, il achète les tissus, les coupe aux mensurations des acteurs et les coud. En cas de besoin, il effectue les retouches directement sur les artistes.

Il ne faut pas confondre le métier de costumier avec celui d’habilleur. L’habilleur assiste et habille les artistes. Il assure les tâches relatives à la gestion des costumes (entretien, retouches, rangement, transport).

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le costumier travaille pour le compte d’entreprises du spectacle (telles que les compagnies de théâtre), de maisons de production de films, d’ateliers de réalisation privés, d’associations culturelles…. La plupart des costumiers relève du statut des intermittents du spectacle.

Il exerce son activité dans un atelier de confection, mais il se déplace beaucoup pour se rendre sur les lieux de tournage ou de représentation.

Ce professionnel travaille souvent dans l’urgence et sans horaires. Il alterne aussi des périodes d’intense activité et de chômage. Par exemple, l’été, s’il travaille dans le spectacle vivant, il accompagne les artistes sur la route des festivals. Son emploi du temps suit alors le rythme des horaires décalés propres au secteur artistique : soirée, week-end, ou jour férié.

Le costumier travaille en étroite relation avec différents professionnels : équipes techniques (décorateur-scénographe, maquilleur, régisseur lumière…), autres professionnels du costume (couturier, habilleur, plumassier, chapelier, bottier, perruquier, gantier, passementier… ), parfois réalisateur, metteur en scène, producteur. Il gère également les fournisseurs.

Pour exercer ce métier, il faut être imaginatif et créatif et connaître parfaitement l’histoire de l’art, du spectacle et du costume.

Comment y accéder?

Pour accéder à ce métier, le CAP Métiers de la mode – vêtement flou ne suffit pas. Il est conseillé d’avoir au minimum un diplôme de niveau bac +2 (BTS Design de mode, textile et environnement option mode / DMA Costumier-réalisateur). Par ailleurs, signalons deux formations techniques très réputées dispensées à l’Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (Ensatt) de Lyon et à l’Ecole supérieure des arts dramatiques (Esad) rattachée au théâtre national de Strasbourg. Une autre solution est d’intégrer une école de stylisme.

Comment évoluer ?

Avec de l’expérience, le costumier peut devenir chef costumier et superviser l’ensemble de la réalisation des costumes.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiches Onisep et CIDJ)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom