Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Diagnostiqueur immobilier - Diagnostiqueuse immobilière
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le diagnostiqueur immobilier est un spécialiste de la réglementation dans le domaine de l’immobilier. Sa principale mission consiste à réaliser un état des lieux de logements (mis en vente, en location, ou faisant l’objet de travaux ou de démolition) au regard de différents critères légaux et environnementaux ainsi que sur les risques potentiels qu’ils peuvent présenter.
Il est notamment en charge de la réalisation du diagnostic de performance énergétique (DPE) qui mesure la consommation théorique d’énergie liée à l’usage d’un logement. Il peut également être amené à réaliser le métrage précis d’appartements (loi Carrez), à constater la présence ou non d’insectes nuisibles dans les structures bois (termites), l’existence de plomb ou d’amiante…
Concrètement, il effectue les mesures et les prélèvements nécessaires, en analyse les résultats et présente ses observations dans un rapport, constat faisant foi en cas de problème ou de litige. Il peut également faire des recommandations en vue d’améliorer l’état des installations qu’il expertise et estimer le coût des travaux.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le diagnostiqueur immobilier travaille dans un cabinet d’expertise immobilière, une agence immobilière ou un bureau d’études techniques du bâtiment. Il peut également s’installer en libéral, en indépendant ou en étant affilié à un réseau de franchise.

Ce professionnel possède des connaissances juridiques et techniques en bâtiment. Il doit également avoir de bonnes capacités rédactionnelles pour l’élaboration des rapports, l’écriture de courriers…

Ce métier, nécessite par ailleurs, d’avoir le sens de l’observation et d’être particulièrement rigoureux dans les relevés. Une erreur peut entraîner la responsabilité de ce professionnel et peut se traduire par des pénalités financières en cas de litige.

Enfin, c’est un métier qui implique des contacts permanents avec les professionnels du bâtiment, de la construction et de l’immobilier (architectes, agences, syndics, notaires). Diplomatie et bon relationnel sont de mise.

Comment y accéder?

Ce métier est accessible avec, au minimum, un diplôme de niveau bac (bacs professionnels dans le domaine du bâtiment ou le bac techno STI2D Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable spécialité architecture et construction).

Il existe d’autres formations, d’un niveau supérieur, qui permettront de s’insérer plus facilement dans le métier. Citons :
- le BTS Professions immobilières,
- le DUT Génie civil spécialité bâtiment,
- la formation de technicien supérieur en expertise immobilière proposée par le Cesi de Paris.
Ces formations peuvent être poursuivies par une licence professionnelle dans le domaine du diagnostic immobilier.

Par ailleurs, pour pouvoir réaliser des diagnostics, il faut détenir une ou plusieurs certifications délivrées par des organismes habilités (Apave, Dekra, Afaq…).

Comment évoluer ?

Avec de l’expérience, un diagnostiqueur peut évoluer vers un poste de responsabilité au sein de la structure qui l’emploie. Avec une formation complémentaire (master ou diplôme d’ingénieur), il pourra évoluer vers les métiers d’ingénieur chargé d’affaires ou d’ingénieur contrôle technique, par exemple.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche CIDJ et fiche du ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom