Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Trader - Opératrice de marchés boursiers
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le trader anticipe les fluctuations boursières afin d’engendrer des profits. Sa mission : acheter au plus bas et vendre au plus haut des titres (actions, obligations, devises…) pour le compte de son employeur ou de clients : institutionnels (compagnies d’assurance, caisses de retraite…), grandes entreprises, collectivités publiques. Vendre ou acheter au moment opportun est l’essentiel de l’art du trader. Compte-tenu de la complexité croissante de la finance, le trader est spécialisé sur un marché : matières premières, actions…

Le trader se tient constamment informé des évolutions et des fluctuations des marchés internationaux, grâce à des ordinateurs qui délivrent des informations en temps réel (dépêches économiques en provenance d’agences spécialisés, bases de données qui mentionnent les cours d’actions, de matières premières…). Il décortique aussi la presse nationale et internationale consacrée à la finance et à l’économie, il lit des études de marché ou des rapports. C’est en recoupant ces très nombreuses informations que le trader se fait une idée de l’évolution des marchés.

Il passe la plupart de son temps, les yeux rivés sur plusieurs écrans d’ordinateurs en communication avec plusieurs de ses clients par téléphone pour recevoir leurs demandes. Le trader passe ses ordres par informatique, les transactions sont ensuite enregistrés et les comptes des clients débités ou crédités.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le trader exerce dans les salles de marchés où se déroulent les négociations commerciales, dans une ambiance survoltée et extrêmement bruyante. Il travaille pour le compte d’un établissement financier, d’une grande banque ou d’une société de bourse. Le trader peut aussi exercer en indépendant, mais c’est plus rare.

Il doit posséder une très bonne maîtrise du fonctionnement de l’économie, jongler avec les modèles mathématiques les plus sophistiqués, les statistiques et l’informatique, sans oublier une parfaite connaissance de l’anglais des affaires, car la plupart des échanges se font dans cette langue.

Ce professionnel est sous pression en permanence. Il doit savoir traiter de nombreuses informations simultanément et prendre, sans tarder, les bonnes décisions. Les sommes engagées sont énormes et les résultats immédiats, qu’il s’agisse de gains ou de pertes. Nul doute que pour ce métier, il faut avoir les nerfs solides et une bonne dose de sang-froid. Le trader doit savoir prendre des risques, se montrer audacieux mais aussi respecter certaines limites. Il doit savoir accepter ses pertes et ne pas s’entêter dans une position.

Comment y accéder?

Pour devenir trader, il faut être titulaire d’un diplôme d’écoles de commerce ou d’ingénieurs avec une spécialité finance ou d’un master professionnel en finances (bac+5).

Comment évoluer ?

Après quelques années d’expérience, le trader peut s’orienter vers d’autres métiers de la finance, tels que gestionnaire de portefeuilles dans une banque ou analyste financier.
S’il ne peut se passer de l’ambiance des salles de marchés, il pourra devenir chef de salle et encadrer une équipe de traders.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiches Onisep et CIDJ)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom