Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
L'Artisanat en région : 20.849 entreprises artisanales et 88.223 actifs
 
Accueil
 
Sérigraphe
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le sérigraphe utilise la technique du pochoir pour imprimer des motifs ou du texte, un grand nombre de fois, sur différents matériaux : bois, carton, tissu, verre, plastique, métal…
Avant toute chose, le sérigraphe reproduit le motif à imprimer, à la main ou à l’aide de logiciels spécialisés (DAO,PAO). Une fois le motif mis au net, il le transfère sur un ou plusieurs films, chacun d’eux ne représentant que les parties correspondant à une couleur. Ces films sont positionnés sur un écran de tissu ayant reçu une couche photosensible, puis le tout est exposé à un rayonnement photographique. Sur les parties du film devant être imprimées, le rayonnement a attaqué la couche sensible. Après un lavage à haute pression, le motif apparaît sur le voile textile.
Le sérigraphe prépare ensuite l’impression (choix des encres, quantités…). L’écran est appliqué contre le support d’impression. C’est en faisant pénétrer l’encre avec une racle à travers les parties non obturées de l’écran que le sérigraphe réalise l’impression. L’opération peut également être réalisée par une machine.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le sérigraphe peut travailler dans une petite entreprise artisanale de sérigraphie, dans des entreprises de certains secteurs industriels (automobile, plasturgie, textile…) ou dans des entreprises industrielles spécialisées intervenant comme prestataires.

Le sérigraphe exerce dans un atelier. La position debout est quasi permanente. Avec l’arrivée des matériels automatiques, le travail à la main se fait de plus en plus rare. Au plan des nuisances, les odeurs des solvants ne sont pas à négliger.

Des connaissances en mécanique et en électronique sont utiles pour effectuer les réglages des machines. Le sérigraphe doit également maîtriser l’outil informatique, en particulier les logiciels de DAO et PAO.

Précision, soin, concentration, bonne perception des couleurs sont indispensables pour exercer ce métier. Le sérigraphe doit, par ailleurs, disposer d’un sens artistique développé et d’un œil avisé pour déceler les défauts d’impression, par exemple.

Comment y accéder?

La formation de base la plus adaptée est le CAP Sérigraphie industrielle. Il est possible de compléter sa formation avec le Bac Pro Production imprimée ou le Bac pro Artisanat et métiers d’art option communication visuelle plurimédia.

Comment évoluer ?

Après quelques années d’expérience, le sérigraphe peut encadrer le travail d’un atelier. Il peut également reprendre ou créer une entreprise.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Onisep)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom