Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Auxiliaire ambulancier
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

L’auxiliaire ambulancier assure la conduite du véhicule sanitaire léger (transport assis), ou est l’équipier de l’ambulancier diplômé dans une ambulance.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

L’auxiliaire ambulancier est employé soit dans une entreprise privée de transport sanitaire, soit dans un établissement de santé.

Il ne peut exercer seul qu’à bord d’un véhicule sanitaire léger (VSL), pour transporter des personnes assises, donc mobiles et non dépendantes.
Dans le cas de transport de personnes couchées, l’auxiliaire ambulancier conduit le véhicule (ambulance), dans lequel il est obligatoirement sous la responsabilité d’un ambulancier diplômé.

Ce métier comporte des gardes et astreintes (nuits, week-ends, jours fériés).

Comment y accéder?

Pour exercer comme auxiliaire ambulancier, il faut obligatoirement :
- être titulaire de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence (AFGSU), que l’on peut obtenir auprès des centres d’enseignement de soins d’urgence (Cesu) rattachés au Samu,
- avoir le permis de conduire B,
- être déclaré apte à l'issue d'une visite médicale et être à jour de ses vaccinations,
- avoir suivi une formation spécifique à l'activité de 70 heures, formation assurée par les instituts de formation d’ambulanciers.

Comment évoluer ?

L’auxiliaire ambulancier peut devenir ambulancier après une formation complémentaire de quatre mois. Il peut par la suite devenir chef d’entreprise de transport sanitaire.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom