Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
42.900 emplois en Basse-Normandie (source INSEE - recensement 1999)
 
Accueil
 
Maréchal ferrant - Maréchale ferrante
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le maréchal-ferrant réalise les fers qu'ils posent ensuite sur les sabots du cheval. Tout d'abord, le maréchal-ferrant retire les fers, il « pare » le pied de l'animal en enlevant l'excédent de corne puis ajuste le fer neuf sur le sabot. Le fer neuf est ensuite broché (placé définitivement) avec des clous que le maréchal-ferrant pose avec précision. Pour la réalisation des fers, le maréchal-ferrant chauffe sur la forge une barre de métal, et à l'aide de pinces, d'une enclume et d'un marteau, il la martèle jusqu'à ce qu'il obtienne exactement la forme souhaitée, les fers précédents lui servant souvent de modèle.
Le maréchal-ferrant intervient plus généralement pour tous les soins concernant les pieds des chevaux. Souvent, il joue également le rôle de dentiste : il surveille la dentition du cheval, l'hygiène de sa bouche...
Le maréchal-ferrant peut intervenir aussi bien sur les équidés que sur les bovidés.
Le ferrage des chevaux de course, athlètes de haut-niveau, demande de nombreuses années d'expérience.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le maréchal-ferrant travaille seul ou avec des apprentis. Il se déplace, en camionnette qui comporte tout le matériel nécessaire au ferrage, dans les clubs, les écuries de course et de concours, chez les particuliers.... Le métier est physique et sollicite beaucoup le dos. Aimer les chevaux est indispensable pour l'exercice de ce métier. Il faut également une grande maîtrise de soi pour approcher l'animal et le calmer.
Le maréchal-ferrant est le plus souvent un travailleur indépendant. Il peut aussi être salarié d'une entreprise de maréchalerie ou d'une entreprise hippique (centre équestre...). Enfin, il peut exercer son métier dans l'armée ou au régiment de cavalerie de la garde républicaine, après une formation spécifique.

Comment y accéder?

Les diplômes de la maréchalerie sont :
- le CAPA Maréchalerie qui permet d'entrer immédiatement dans la vie active,
- le BTM Maréchal-ferrant, dont l'objectif est de former des maréchaux-ferrants confirmés, aussi bien sur le plan de la gestion d'une entreprise artisanale que sur celui de la technique professionnelle.

Comment évoluer ?

Le maréchal-ferrant, avec de l'expérience, peut se spécialiser en orthopédie équine, spécialisation rare et recherchée. Il peut également reprendre ou créer une entreprise de maréchalerie.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom