Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Ingénieur de recherche - Ingénieur(e) de recherche
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Pour accomplir leurs activités de recherche, les chercheurs et les enseignants-chercheurs s'appuient sur des ingénieurs et des techniciens qui disposent de connaissances scientifiques et techniques. Ces fonctions existent pour toutes les disciplines : des sciences de la matière aux sciences humaines et sociales en passant par les sciences de la vie.
Bras droit du chercheur, l'ingénieur de recherche définit les caractéristiques techniques de projets scientifiques importants, les conduit de la conception à la réalisation et pilote l’instrumentation. Il construit des prototypes, des appareillages originaux, développe des méthodes et des techniques nouvelles. Il est chargé de certaines activités d’appui à la recherche : gestion administrative et financière, communication,... Il peut assumer des responsabilités d’encadrement, principalement à l’égard des personnels techniques.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Il exerce son activité dans les établissements d’enseignement supérieur et les organismes de recherche.

Sa rémunération principale augmente périodiquement au fur et à mesure qu'il gravit les échelons à l'intérieur de son grade : à chaque échelon correspond en effet un indice qui détermine le montant de la rémunération principale.

Comment y accéder?

Le corps des ingénieurs de recherche est un corps de catégorie A. Il comporte trois grades : ingénieur de recherche 2ème classe, 1ère classe et hors classe.

Les ingénieurs de recherche sont recrutés par concours externes et internes, par liste d’aptitude ou détachement. Ces deux derniers modes de recrutement s’adressent exclusivement aux fonctionnaires remplissant les conditions statutaires pour y prétendre.

Les concours d’accès s’organisent par branche d’activité professionnelle (BAP) et emploi type. Les emplois types, au total plus de 300 métiers, composent les corps d'ingénieurs et des personnels techniques. Ils sont répartis en BAP :
BAP A : Sciences du vivant
BAP B : Sciences chimiques et sciences des matériaux
BAP C : Sciences de l’ingénieur et instrumentation scientifique
BAP D : Sciences humaines et sociales
BAP E : Informatique, statistique et calcul scientifique
BAP F : Information, documentation, culture, communication, édition, TICE
BAP G : Patrimoine, logistique, prévention et restauration
BAP I : Gestion scientifique et technique des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP).

Les concours comprennent une phase d'admissibilité et une phase d'admission. La phase d'admissibilité est organisée au niveau national. Les inscriptions sont recueillies par le ministère de l'Education nationale. Pour les ingénieurs de recherche, un jury établit la liste des candidats admissibles au vu de leurs dossiers. La phase d'admission des concours d'ingénieur de recherche est conduite par les établissements après entretien avec les candidats admissibles.

Pour passer les concours d’ingénieurs de recherche, il faut être titulaire d’un doctorat ou d’un diplôme d’ingénieur.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après les informations du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom