Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Géologue
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Explorateur scientifique de la Terre, le géologue observe, prélève et analyse l'écorce terrestre. Il étudie la composition, la structure, la physique, l'histoire et l'évolution de notre planète et de son sol. Le géologue travaille en recherche fondamentale ou en recherche appliquée.
En recherche fondamentale, ce scientifique s’intéresse à l’histoire de la formation de notre terre et à son évolution : formation des montagnes, mouvements de l’écorce terrestre ou phénomènes qui se déroulent à des dizaines, des centaines voire des milliers de kilomètres dans le « noyau » ou le « manteau ».
En matière de recherche appliquée, le géologue apporte son expertise dans de nombreux domaines : la recherche de matières premières (pétrole, gaz, fer, charbon, uranium…), la prévention des risques naturels (éboulements, glissements de terrain, séisme…), l’implantation de sites de stockage de déchets, les travaux de dépollution, la reconversion d’anciennes mines, la construction de grands équipements tels qu’un barrage, une centrale nucléaire, une ligne TGV… ou plus simplement, la construction d’un immeuble. Dans tous ces cas, le géologue intervient en amont dans le cadre de travaux d’études qui doivent éclairer les prises de décisions en matière d’aménagement, d’investissements…

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le géologue peut travailler au sein de grands groupes du BTP, pour des grandes entreprises publiques (EDF, SNCF…), dans des bureaux d’études privés, ou pour le compte de compagnies pétrolières, minières ou gazières. Les laboratoires de recherche publics (CNRS, Ifremer…) sont d’autres employeurs potentiels, notamment dans le domaine de la recherche fondamentale, mais le nombre de postes proposés chaque année est très faible. Enfin, les géologues peuvent aussi être employés par les universités et les écoles d’ingénieur.

Le géologue passe beaucoup de temps sur le terrain pour effectuer des prélèvements. Ses déplacements sont nombreux, parfois dans des conditions particulières (climat, altitude…). Il pratique ensuite des analyses en laboratoire. L’évolution des technologies met à sa disposition des outils de plus en plus pointus : microscopes électroniques, microsondes, capteurs d’images satellites, logiciels spécialisés…

Comme tout scientifique, il collabore avec d’autres professionnels : hydrogéologue, volcanologue, cartographe, ingénieur des travaux publics, des services de l’Etat ou des collectivités territoriales.

Le géologue fait preuve de curiosité et de logique, il possède un bon sens de l’observation. Il sait analyser des données, émettre des hypothèses, synthétiser des informations et rédiger pour transmettre à d’autres le fruit de ses investigations.

La pratique courante de l’anglais, voire d’une autre langue, est nécessaire dans ce métier. Il faut également posséder une bonne condition physique pour supporter des conditions climatiques variées ou pour se rendre sur les chantiers terrestres ou sous-marins.

Comment y accéder?

Pour devenir géologue, il faut être titulaire au minimum d'un bac +5. Le diplôme peut être obtenu à l’université (masters de recherche ou professionnel) ou en écoles d’ingénieurs. Le géologue peut ensuite préparer une thèse de doctorat sur trois années (bac +8). Au-delà, il est possible de suivre une ou deux années postdoctorales au sein d’un laboratoire français ou étranger.
Certains cursus plus courts permettent de devenir technicien géologue dans les domaines du bâtiment ou de l’environnement (BTS Géologie appliquée, Licence pro Protection de l’environnement spécialité géologie et aménagement...).


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom