Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Electronicien - Electronicienne
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

L’électronicien répare, installe ou fabrique de nouveaux produits, qu’il s’agisse d’équipements grand public (téléphones, micro-ordinateurs, électroménager, appareils audio-vidéo…) ou professionnels (radars, machines-outils, équipements médicaux, automatismes industriels de commande ou de régulation…).
Il peut intervenir dans l’installation et la maintenance d’appareils, d’équipements, d’installations ou de systèmes à forte composante électronique. Dans le cas d’une panne, il en trouve l’origine, procède au remplacement d’un composant ou d’une carte électronique, modifie le programme informatique intégré à une puce, puis remet en service les équipements.
Dans un laboratoire d’essais, il vérifie qu’un prototype est conforme aux performances attendues. En collaboration avec l’ingénieur, il définit les mesures à effectuer, puis réalise les essais et exécute les mises au point.
Comme assistant d’un ingénieur d’études, l’électronicien participe à des travaux de recherche et développement sur les composants, les appareils et les systèmes électroniques dans différents domaines d’application. Il peut travailler sur des puces ou des cartes électroniques, des capteurs ou des caméras, des systèmes d’aide à la navigation ou au guidage, des automates ou des robots.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le métier d’électronicien s’exerce au sein d’entreprises industrielles (construction de matériels électroniques), de sociétés de service sous-traitantes des grandes entreprises (sociétés de maintenance, bureaux d’études…), de petites et moyennes entreprises. L’électronicien peut aussi travailler dans l’administration (ministères…)…

Dans les petites et moyennes entreprises, il est très souvent polyvalent passant de la conception à la maintenance ou au service après-vente. Tandis que dans les grandes entreprises, ses activités sont davantage spécialisées.

L’électronicien doit avoir un bon relationnel car il est contact avec différents services et intervenants : service production, service commercial, clients, sous-traitants, fournisseurs…

Des connaissances en programmation informatique sont aujourd’hui indispensables pour exercer ce métier. L’électronicien doit également bien connaître son environnement technique et être curieux des évolutions touchant son activité.

Dynamisme, initiative, créativité et aptitude à travailler en équipe sont particulièrement appréciées par les entreprises. Une bonne maîtrise de l’anglais technique est souhaitée ainsi que des aptitudes rédactionnelles afin d’écrire rapports et notices techniques.

Comment y accéder?

Un bac Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D) permet de débuter dans le dépannage ou la maintenance. Pour la conception, les entreprises recrutent des titulaires d’un bac +2 au minimum : DUT Génie électrique et informatique industrielle ou encore BTS Systèmes électroniques. Il existe également des licences professionnelles qui donnent une spécialisation ou un complément de qualification technique très appréciées des professionnels.

Comment évoluer ?

Après quelques années d’expérience professionnelle, l’électronicien peut accéder à des fonctions d’encadrement d’équipe ou de conduite de projet.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom