Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Artiste de cirque
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

L’artiste de cirque exécute, seul ou en groupe, un numéro visuel présenté devant un public. Dans le cirque traditionnel, où les numéros se succèdent sans aucun lien entre eux, l’artiste de cirque est acrobate, trapéziste, jongleur, équilibriste, marionnettiste, dresseur d’animaux, clown… Dans le cirque nouveau, les numéros sont théâtralisés à travers de véritables mises en scène où la musique et l’éclairage jouent un rôle non négligeable. L’artiste de cirque raconte une histoire en utilisant les mêmes techniques que dans le cirque traditionnel : acrobatie, équilibre, jonglerie, mime… C’est un métier où il faut s’entraîner pendant plusieurs heures, répéter inlassablement des numéros… pour être au point lors des représentations.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

L’artiste de cirque peut rejoindre une troupe, un cirque ambulant, souvent propriété d’une famille (cirque traditionnel). Dans ce cas, il vit en communauté et sillonne en permanence les routes de France, voire de l’étranger. Il peut également travailler dans une compagnie de cirque nouveau. Le cirque nouveau s’exerce fréquemment en dehors des chapiteaux, sur la scène d’une salle de spectacle, notamment. L’artiste de cirque peut aussi se produire dans des cabarets, sur un plateau de télévision ou bien directement dans la rue. Ce métier s’exerce le plus souvent avec le statut d’intermittent du spectacle. Les artistes de cirque sont nombreux à collaborer avec plusieurs compagnies ou à pratiquer une activité parallèle.

La plupart des activités de cirque exigent une excellente condition physique et un entraînement intensif, à plus forte raison pour les numéros présentant des risques (acrobatie aérienne, cascades…). Patience et persévérance sont donc incontournables dans ce métier. L’imagination et la créativité sont d’autres compétences à réunir pour créer, adapter ou faire évoluer un numéro. L’artiste de cirque sait aussi improviser, que ce soit pour donner une touche de spontanéité au spectacle, tester une variante d’un numéro ou pour faire face à l’imprévu.

Dans les plus petites compagnies, itinérantes notamment, l’artiste de cirque peut être amené à mettre la main à la pâte : préparation des accessoires, montage du chapiteau, installation des projecteurs…

Quelque soit son lieu d’exercice, ce professionnel a des horaires irréguliers (travail le soir, en fin de semaine).

Comment y accéder?

Il n’existe pas de conditions d’accès strictement définies pour être artiste de cirque. Cependant, l’apprentissage du métier doit commencer très tôt. Des cours de danse ou de gymnastique sont un bon début. Il est également possible de s’initier aux métiers du cirque dans des ateliers de loisirs dont beaucoup sont agréés par la Fédération française des écoles du cirque (FFEC). Pour en faire son métier, le mieux est de rentrer dans une école préparant à des diplômes reconnus par le ministère de la Culture et de la Communication telle que :
- l’Ecole nationale des arts du cirque (ENACR) à Rosny-sous-Bois qui délivre le Brevet artistique des techniques du cirque (niveau bac)
- l’Ecole nationale supérieure des arts du cirque (Ensac) à Chalons-en-Champagne qui permet de préparer le diplôme des métiers d’art (DMA) Arts du cirque (niveau bac +2)
- le CFA des métiers des arts du cirque de l’Académie Annie Fratellini à Saint-Denis.

Comment évoluer ?

Cet artiste peut évoluer dans le monde du cirque, vers des fonctions administratives, dans la mise en scène ou l’enseignement. Rejoindre une troupe de théâtre ou une compagnie de danse sont d’autres options.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Arifor et fiche Onisep)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom