Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Chef d'établissement secondaire dans l'Education nationale
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Qu’il soit principal dans un collège ou proviseur dans un lycée, le chef d’un établissement secondaire occupe un poste à responsabilité. Il est chargé de conduire la politique pédagogique et éducative de l’établissement, en concertation, avec l’ensemble de la communauté éducative, pour offrir aux élèves les meilleures conditions d’apprentissage. Il travaille avec les représentants des collectivités territoriales et veillent au développement de partenariats avec le monde économique, social et culturel. Il collabore avec les autres services de l'Etat, les corps d'inspection pédagogique et les autres chefs d'établissement, afin d'améliorer la qualité de l'offre éducative. Enfin, il peut se voir confier d’autres fonctions concourant à l’exécution du service public d’éducation, notamment dans les services déconcentrés et à l’administration centrale.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le chef d’établissement secondaire dirige l’établissement en qualité de représentant de l’Etat et de président du conseil d’administration, sous l’autorité du recteur et de l’inspecteur d’académie.
Les fonctions sont diverses selon l’établissement d’affectation (collège, lycée ou lycée professionnel).
Le chef d’établissement peut être appelé à assurer la direction de d’autres établissements : établissement régional d’enseignement adapté (Erea), école régionale du premier degré (ERPD)...

Comment y accéder?

L’accès à cette profession se fait par voie de concours, par liste d’aptitude ou détachement.
Peuvent se présenter au concours dans le grade de deuxième classe, les candidats justifiant de cinq années de services effectifs en qualité de :
- fonctionnaires de catégorie A appartenant à un corps de personnels enseignants de l’enseignement du premier degré ou du second degré, à un corps de personnels d’éducation ou à un corps de personnels d’orientation,
- fonctionnaires titulaires nommés dans les fonctions de directeur adjoint chargé de section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa), de directeur d’Erea, de directeur d’ERPD, de directeur d’établissement spécialisé ou de directeur d’école du premier degré relevant du ministère de l’Education nationale.
Les professeurs agrégés, de chaires supérieures, les maîtres de conférences ou assimilés, après cinq années d’ancienneté, peuvent se présenter au concours dans le grade de première classe.
Les personnels de direction sont placés en situation d’alternance en pleine responsabilité dès leur nomination. Fonctionnaires stagiaires, ils sont tenus de suivre une formation initiale statutaire visant à les impliquer pleinement dans leur nouvelle situation de personnel d’encadrement : culture commune des cadres, développement des compétences requises, formation au geste professionnel.

Comment évoluer ?

Le corps des personnels de direction comprend trois grades : la deuxième classe, la première classe et la hors-classe qui comportent eux-mêmes respectivement 10, 11 et 6 échelons. Le passage de la seconde à la première classe et de la première classe à la hors classe est obtenu à l’issue d’une inscription sur le tableau d’avancement.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d’après fiche http://www.education.gouv.fr)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom