Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
Un secteur qui crée de l'emploi de proximité sur tout le territoire
 
Accueil
 
Miroitier - Miroitière
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Ce professionnel, également appelé techniverrier, est le spécialiste de la découpe, du façonnage et de la pose des produits verriers utilisés dans le bâtiment : vitres pour fenêtres, vitrines de magasins, vérandas et verrières, mais aussi cloisons de verre, mobilier (tablettes, plateaux de table…).
Son travail s’effectue tout d’abord en atelier. Il sélectionne les feuilles de verre (feuilleté, teinté…) puis mesure et dessine très précisément les découpes à effectuer sur le verre. Ensuite, il le coupe avec un diamant ou une machine à commande numérique. Enfin, il façonne les différentes pièces de verre (bords en biseau, trous, sablage ou gravage de surface…), les assemble ou les monte dans des châssis (en aluminium, bois, métal, PVC…) qu’il peut fabriquer également.
Sur le chantier, il effectue la pose en soignant le calage, les joints, la fixation.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le miroitier travaille dans les entreprises spécialisées sur les produits verriers de la façade et du cloisonnement et chez les transformateurs et négociants fabriquant et distribuant des vitrages élaborés très utilisés dans la construction de bâtiments.

Il travaille alternativement en atelier et sur chantier (de constructions neuves, de réhabilitation ou chez des particuliers).

Force physique (le verre est un matériau lourd) alliée à de la délicatesse et de l’adresse pour la manutention du verre, précision dans les découpes et méticulosité sont indispensables pour l’exercice de ce métier.

Il se déplace souvent pour se rendre d'un chantier à l'autre. Sa rémunération est alors complétée, suivant le cas, par des indemnités forfaitaires de petits ou de grands déplacements (indemnités de trajet, de repas, de transport).

Comment y accéder?

Le CAP Constructeur d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse est le diplôme de base pour exercer ce métier. Après le CAP, on peut poursuivre sa formation en préparant le BP Construction d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse.
Il est également possible de préparer le Bac Pro Ouvrages du bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse, ainsi qu'un BTS Enveloppe du bâtiment : façades, étanchéité.

Comment évoluer ?

Après quelques années d’expérience, le miroitier peut devenir responsable technique de chantier et encadrer une équipe. Il peut également évoluer vers d’autres métiers de travail de matériaux qui requièrent les mêmes qualités et savoir-faire que le miroitier. Enfin, avec des bases en gestion et en comptabilité, il peut s’installer à son compte.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Arifor)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom