Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
Augmentation du nombre des salariés de 5% par an depuis 1997
 
Accueil
 
Ambulancier - Ambulancière
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

L'ambulancier est à la fois un conducteur expérimenté et un professionnel de la santé.
Il effectue le transport de malades ou de blessés, avec des véhicules sanitaires et/ou assure la surveillance de la personne pendant le transport.
Si la conduite occupe une large partie de son temps de travail, il assure aussi le brancardage, l'assistance et la mise en condition des patients. Il apporte les premiers secours et sait brancher les appareils d'assistance. Il surveille l'état du malade pendant le trajet.
Il est responsable de l'entretien de son véhicule et du matériel médical qui s'y trouve.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

L'ambulancier est employé dans des entreprises privées, le plus souvent artisanales et familiales. Les ambulanciers sont également recrutés par les hôpitaux publics et dépendent alors de la fonction publique hospitalière. Quelques professionnels exercent leur métier dans les services mobiles d'urgence et de réanimation (Smur). Ces services d'urgence organisent des examens de sélection pour les recruter. Dans le secteur associatif (Croix-Rouge), les ambulanciers disposent d'un contrat spécifique.

Il peut être amené à conduire un véhicule sanitaire léger (VSL) pour le transport en position assise (par exemple emmener une personne âgée en maison de convalescence ou ramener une personne qui s'est blessée au ski) ou des ambulances pour le transport en position allongée.

L'ambulancier exerce son métier obligatoirement par équipe de deux. Il est constamment en déplacement. Il doit avoir un comportement adapté aux besoins de la clientèle dans le respect des conditions d'exercice normal du métier et des règles de déontologie de la profession. Il doit, en tous les cas, faire preuve de beaucoup de sang-froid. C'est un métier qui exige une grande disponibilité, une bonne résistance physique et un bon relationnel.

Comment y accéder?

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire du diplôme d'Etat d'ambulancier. Pour se présenter à la formation permettant l'obtention de ce diplôme, il faut :
- posséder le permis de conduire,
- réussir les épreuves de sélection (une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale),
- être déclaré apte à l'issue d'une visite médicale et être à jour de ses vaccinations,
- effectuer un stage de 140 heures auprès d'un transporteur sanitaire ou un service hospitalier en charge du transport sanitaire.
La formation s'effectue au sein d'un institut de formation d'ambulancier et peut se dérouler dans le cadre de l'apprentissage ou d'un contrat de professionnalisation. Cette formation de quatre mois alterne enseignement théorique et stage.
Dans la fonction publique hospitalière, l'ambulancier est recruté par un concours sur titre organisé selon les besoins par chaque établissement de santé.

Comment évoluer ?

Après quelques années de pratique, l'ambulancier peut devenir «régulateur». Sa fonction consiste alors à recevoir les appels, coordonner les demandes et établir le planning des courses.
Un ambulancier expérimenté peut aussi se mettre à son compte et devenir chef d'entreprise.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Carif Poitou-Charentes)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom