Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
Augmentation du nombre des salariés de 5% par an depuis 1997
 
Accueil
 
Mécanicien réparateur d'engins de travaux publics - Mécaniciennne réparateur d'engins de travaux publics
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le mécanicien réparateur d'engins de travaux publics entretient et répare toutes sortes d'engins et de machines : pelles hydrauliques, bouteurs, niveleuses, décapeuses, chargeurs, camions ou tombereaux. Pour exercer ce métier, il doit savoir :
- lire les dessins techniques pour comprendre le fonctionnement des organes et circuits ;
- effectuer des montages ou fabriquer des pièces de remplacement ;
- conduire les engins afin de pouvoir tester les réparations ;
- démonter régulièrement les pièces et les organes, les vérifier et remplacer les pièces usées.
Pour l'aider à diagnostiquer une panne, il branche son ordinateur portable sur le tableau de bord qui lui indique avec précision ce qu'il y a d'anormal.

Il connaît parfaitement la technologie des différents types de moteurs, à essence ou diesel, ainsi que les transmissions, l'électricité, l'hydraulique, la pneumatique, la soudure.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Les mécaniciens d'engins de travaux publics travaillent dans les entreprises du bâtiment et de travaux publics, dans des entreprises de distribution, location, et réparation de matériel, auprès des directions départementales de l'équipement.

En fonction de la taille de l'entreprise et du nombre d'engins et de machines dont elle dispose, la fonction du mécanicien n'est pas la même. Le mécanicien généraliste est un mécanicien polyvalent capable de réaliser des opérations de maintenance préventive périodique et des interventions de maintenance simples. Le mécanicien peut être au contraire spécialisé sur un type d'engin ou sur une technologie : hydraulique, électricité, électronique.., mais cela suppose que le mécanicien travaille dans une entreprise ayant un parc d'engins et de machines important.

Il travaille en général à l'atelier où les machines sont amenées périodiquement aux fins de révision ou en cas de panne importante. Il peut lui arriver de se déplacer directement sur le chantier pour réparer directement la panne. Il part alors avec son camion atelier.

Quand il est amené à se déplacer, sa rémunération est alors complétée, suivant le cas, par des indemnités forfaitaires de petits ou de grands déplacements (indemnités de trajet, de repas, de transport).

Comment y accéder?

La formation de base qui permet d'accéder à ce métier est le CAP Maintenance des matériels option matériels de travaux publics et de manutention.
Il est possible de poursuivre sa formation en préparant les diplômes suivants :
- les mentions complémentaires (MC) suivantes : MC Maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques, MC Maintenance des moteurs diesel et de leurs équipements, MC Maintenance et contrôle des matériels,
- le Bac Pro Maintenance des matériels option travaux publics et manutention,
- le BTS Maintenance et après-vente des engins de travaux publics et de manutention.

Comment évoluer ?

Après une expérience professionnelle confirmée, il est possible de devenir chef d'équipe, puis chef d'atelier.

Métiers des travaux publics : voir aussi conducteur d'engins de travaux publics, grutier.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Carif Poitou-Charentes)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom