Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Enseignant-chercheur - Enseignante-chercheuse
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

L’enseignant-chercheur partage son activité entre enseignement et recherche. Il peut avoir le statut de maître de conférences ou de professeur des universités.
Le maître de conférences assure chaque année 128 heures de cours magistraux, 192 heures de travaux dirigés (TD) ou 288 heures de travaux pratiques (TP) à destination des étudiants. Le professeur des universités dispense uniquement 128 heures de cours à des étudiants de master (bac +5) et de doctorat (bac +8). L’enseignant-chercheur élabore également, avec les autres membres de l’équipe pédagogique, le contenu des formations en tenant compte des programmes imposés. Il assure aussi l’organisation et la correction des examens, participe à des jurys d’examen ou de concours, reçoit les étudiants pour les aider et les conseiller dans le choix de leur orientation.
En parallèle, il se consacre à la recherche fondamentale ou appliquée. A partir d’un travail en bibliothèque ou en laboratoire, et d’une réflexion personnelle, l’enseignant-chercheur participe à l’enrichissement de sa discipline dans le cadre d’objectifs définis au niveau national ou régional. Dans les filières professionnalisées, il participe à la collaboration entre l’université et le monde professionnel.
Enfin, il participe à la diffusion des connaissances scientifiques en publiant ses travaux et en participant à des conférences et à des colloques. S’il est professeur des universités, il impulse et dirige les activités du centre de recherche auquel il est associé.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

L'enseignant-chercheur travaille essentiellement dans les universités. On le rencontre également dans les instituts universitaires de technologie (IUT), dans des grandes écoles (écoles d’ingénieurs, écoles normales supérieures, instituts nationaux polytechniques, Conservatoire national des arts et métiers…). Il peut également être affecté à d’autres ministères que celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ou travailler à l’étranger, grâce aux programmes de coopération.
Pour exercer ce métier, il faut posséder une grande rigueur intellectuelle. Le sens de la pédagogie est également indispensable. Par ailleurs, il faut posséder le goût de la communication et celui des contacts humains. En effet, l’enseignant-chercheur rencontre des publics très différents : étudiants, partenaires scientifiques, entreprises publiques et privées…

Comment y accéder?

Pour devenir enseignant-chercheur, il faut obtenir un doctorat, diplôme le plus élevé du cursus universitaire, qui correspond à huit années d’études après le baccalauréat. Ensuite, il faut passer les concours de maître de conférences ou de professeur des universités organisés par les établissements d’enseignement supérieur. Pour être candidat à ces concours, il faut avoir été inscrit au préalable sur une liste de qualification établie par le Conseil national des universités (CNU), instance nationale composée exclusivement d’universitaires représentant leurs pairs.
Le professeur des universités est au sommet de la hiérarchie des enseignants de l’université.

Comment évoluer ?

Après plusieurs années et en passant un concours, le maître de conférences peut devenir professeur des universités.
Le professeur des universités, quant à lui, peut être amené à exercer des fonctions à haute responsabilité, telles que la direction d’une unité de recherche, la présidence d’université, des missions d’expertise auprès du ministre de l’Education nationale…


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom