Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
Un secteur qui crée de l'emploi de proximité sur tout le territoire
 
Accueil
 
Architecte
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

L’architecte est chargé des différentes phases de la conception et de la réalisation d’un ouvrage : immeubles, maisons individuelles, bâtiments publics, monuments historiques, halls d’exposition, infrastructures… Il intervient à tous les stades d’un projet, de la conception jusqu’à la réception des travaux.
Après une étude préliminaire des attentes du client, des fonctions attendues de l’ouvrage, des caractéristiques du site, de la réglementation… il dessine des plans et réalise un dossier détaillé en vue de solliciter le permis de construire auprès de l’administration. Si celui-ci est accordé, il passe aux plans d’exécution. Il choisit les entreprises chargées de la construction et rédige un document détaillant la nature des prestations de chaque corps de métiers (maçons, menuisiers, électriciens…) et les caractéristiques des matériaux préconisés. Il assure la direction technique des travaux, qu’il coordonne jusqu’à la réception de l’ouvrage.
L’architecte n’est pas un simple créateur, il doit conjuguer son sens artistique à la prise en compte des contraintes réglementaires, techniques et budgétaires de tout projet.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

L’architecte exerce son métier soit sous la forme libérale au titre d’associé ou à titre individuel, soit sous la forme salariale auprès d’un autre architecte ou d’une société d’architecture. Il peut aussi passer un concours pour devenir fonctionnaire, mais c’est plus rare.

Ce professionnel partage son temps de travail entre le bureau et de nombreux et incessants déplacements à l'extérieur sur les chantiers. Le rythme de travail est directement lié aux délais imposés par le client. L’architecte peut connaître des périodes de travail intensif, où les journées ne sont jamais assez longues… Une bonne résistance au stress et à la fatigue s’impose.

L’activité nécessite des contacts avec de nombreux interlocuteurs : clients, bureau d’études, entreprises du bâtiment… Capacité de dialogue et pédagogie sont indispensables. Il faut aussi faire preuve de vivacité d’esprit et de capacités d’adaptation étant donné la variété des problèmes à résoudre, des modifications qui peuvent survenir « à la dernière minute »...

L’architecte maîtrise aussi bien le dessin technique que le dessin artistique. Il utilise les logiciels de conception et de dessin assistés par ordinateur (CAO/DAO). Enfin, doté d’un bagage juridique, il connaît les normes et le cadre réglementaire de la construction.

Comment y accéder?

Le diplôme d’Etat d’architecte (DEA) est délivré par l’une des vingt écoles d’architecture qui dépendent du ministère de la Culture. Il est aussi possible de se former à l’Institut national des sciences appliquées (Insa) de Strasbourg et à l’Ecole supérieure d’architecture (ESA) de Paris. Les études durent 5 au minimum après le bac, avec :
- un premier cycle d’études générales de trois ans conduisant à un diplôme d’études en architecture et conférant le grade de licence (bac +3)
- un second cycle de deux ans conduisant au DEA et conférant le grade de master (bac + 5).

Après le DEA, l’architecte qui souhaite réaliser des projets en son nom personnel doit :
- suivre un cursus supplémentaire d’un an pour obtenir l’habilitation à l’exercice de la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMNOP)
- être inscrit à l’Ordre des architectes.

Il est également possible de préparer un diplôme propre aux écoles d’architecture (DPEA), le diplôme de spécialisation et d’approfondissement en architecture (DSA) ainsi que des masters professionnels ou de recherche.

Le doctorat, qui se prépare en trois ans après le diplôme d’Etat, vient éventuellement finaliser le cursus.

Comment évoluer ?

L’architecte peut évoluer vers d’autres fonctions dans les domaines de l’urbanisme, du paysage et de la décoration. Il peut également se diriger vers l’expertise auprès des tribunaux, la conservation des monuments historiques ou l’enseignement.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après plusieurs fiches dont celle du CIDJ)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom