Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
Un secteur qui crée de l'emploi de proximité sur tout le territoire
 
Accueil
 
Menuisier - Menuisière
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le menuisier fabrique et installe portes, fenêtres, escaliers, volets, placards… pour aménager ou restaurer l’intérieur des logements, bureaux et magasins. Il travaille le bois mais aussi d’autres matériaux : aluminium, PVC, plastique, matériaux composites…
A partir de plans établis par l’architecte ou réalisés par lui-même, il choisit le matériau le plus adapté. A l’atelier, il procède à la découpe des différentes pièces avec l’aide de machines dont certaines sont à commandes numériques. Une fois, les différents éléments préparés, il procède à un « montage à blanc » afin de vérifier que les emboîtements se font bien, que les dimensions sont bonnes. Il réalise l’assemblage définitif de certains ouvrages. C’est lui aussi qui assure les finitions, comme le ponçage, le vernissage ou la peinture. Enfin, le menuisier se déplace sur le chantier pour la pose ou l’installation.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Un menuisier travaille généralement pour une entreprise artisanale spécialisée dans la réhabilitation, la rénovation ou l’agencement.

En fonction de la taille de l’entreprise, le menuisier travaille seul ou en équipe. Pour la pose des éléments, il doit souvent coordonner son intervention avec les autres corps de métier du bâtiment.

Le port d’un équipement de protection individuel (casque antibruit, gants, chaussures de sécurité) est nécessaire pour sa sécurité.

Habileté, créativité, minutie sont indispensables pour l’exercice du métier qui demande également de plus en plus de compétences. Si le menuisier doit toujours savoir lire un plan, maîtriser la géométrie, le calcul, le dessin industriel, il faut aussi qu’il possède des connaissances en informatique, étanchéité, isolation, électricité, pose de carrelage, plâtrerie, maçonnerie…

Il peut être amené à se déplacer loin de son domicile pendant plusieurs jours pour la pose de l’ouvrage. Sa rémunération est alors complétée par des indemnités (trajet, repas, hébergement).

Comment y accéder?

Pour débuter, le menuisier doit posséder au minimum un CAP : CAP Menuisier installateur, CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement, CAP Constructeur d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse…
Il peut poursuivre sa formation en préparant un Bac Pro : Bac Pro Technicien constructeur bois, Bac Pro Technicien menuisier agenceur, Bac Pro Ouvrages du bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse…
Il existe également deux BP : BP Menuisier et BP Construction d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse. Les BP s’adressent à des jeunes déjà dans la vie active.

Comment évoluer ?

La profession est particulièrement ouverte et la promotion interne très développée. Une expérience confirmée et une reconnaissance du chantier permettent d'accéder aux fonctions de chef d'équipe, puis de chef de chantier. Il peut aussi devenir chef d’atelier ou travailler dans un bureau d’études pour la réalisation des plans.
Il peut se spécialiser et devenir agenceur, cuisiniste, parqueteur, escaliéteur, plaquiste, vernisseur ou acquérir une double compétence menuiserie-charpente.
Enfin, il peut s’installer à son compte et devenir artisan.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom