Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
L'Artisanat en région : 20.849 entreprises artisanales et 88.223 actifs
 
Accueil
 
Plombier - Plombière
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le plombier est le spécialiste des installations sanitaires. Il est chargé d’acheminer l’eau jusqu’aux différents équipements (évier, machine à laver, lavabo, douche, WC…) des bâtiments.
Sur un chantier de construction neuve, il intervient juste après le gros œuvre. D’après les plans de l’architecte, il repère le passage des canalisations et l’emplacement des équipements. Il trace des repères le long des murs et au sol, perce les trous nécessaires et pose les fixations qui permettront d’installer les conduites. Puis il coupe les tuyaux, les façonne en les cintrant pour les raccorder aux équipements. Une fois tous les éléments raccordés, il effectue la mise en eau : il vérifie l’étanchéité de l’installation et le fonctionnement de chaque appareil.
Comme réparateur, il effectue des remises en état de diverses natures, dues à l’usure normale ou à la vétusté : fuites d’eau, réparations de robinets, remplacements d’appareils…

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le plombier peut exercer son métier dans des entreprises du bâtiment de toutes tailles qui interviennent exclusivement sur de l’installation sanitaire ou sur plusieurs corps d’état associés (chauffage, couverture, zinguerie…). Il peut aussi travailler dans la fonction publique (territoriale ou hospitalière) au sein de services techniques. Les activités sont alors plus tournées vers l’entretien et la maintenance. Enfin, il peut être installé à son compte.

Ce métier demande de l’habileté manuelle et une bonne condition physique. Le plombier utilise des outils parfois lourds ou qui nécessitent une certaine poigne. Il doit maîtriser les techniques de travail des matériaux utilisés (cuivre, matériaux de synthèse, PVC). Initiative et analyse sont également requises pour s’adapter à chaque chantier, à leur état d’avancement, aux modifications apportées sur les plans originaux... Enfin, il doit avoir le sens du contact pour expliquer ses interventions au client.

Le plombier se déplace souvent pour se rendre d’un chantier à l’autre. Sa rémunération est alors complétée, suivant le cas, par des indemnités forfaitaires de petits ou grands déplacements (indemnités de trajet, de repas, de transport).

Comment y accéder?

Le CAP constitue la formation de base pour accéder au métier. Le CAP Installateur sanitaire est la formation la plus adaptée. Il peut être complété par une mention complémentaire (MC Zinguerie ou MC Maintenance en équipement thermique individuel). Il est également possible de poursuivre sa formation avec un Bac Pro Technicien en installation ou Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques.

Posséder le CAP Installateur sanitaire et le CAP Installateur thermique est un plus car de nombreuses entreprises recherchent la double compétence plomberie et chauffage. D’ailleurs, il est devient difficile de différencier les emplois de plombier et de chauffagiste. L’obtention de ces deux CAP se fait en trois ans.

Comment évoluer ?

La profession est particulièrement ouverte et la promotion interne très développée. Une expérience confirmée et une reconnaissance du chantier permettent d'accéder aux fonctions de chef d’équipe ou de chef de chantier. Le plombier peut aussi se spécialiser pour exercer comme technicien de piscine, par exemple. Avec de l’expérience et des connaissances en gestion et comptabilité, le plombier peut aisément reprendre ou créer une entreprise et devenir ainsi artisan du bâtiment.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom