Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Danseur - Danseuse
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le danseur interprète une oeuvre chorégraphique destinée à être représentée devant un public. Seul ou entouré d'autres danseurs, il utilise la gestuelle et les mouvements du corps comme techniques d'expression. Pas, sauts, mouvements et déplacements doivent s'enchaîner selon différents langages et styles chorégraphiques. Passer des auditions, travailler la technique au moins trois heures par jour, répéter un ballet pendant quatre à six heures suivies d'une représentation en soirée, tel est l'emploi du temps type d'un danseur.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le danseur travaille le plus souvent sur une scène, dans une salle de spectacles, un opéra, un théâtre, un studio de répétition ou sur un plateau de télévision. Il est en relation avec des chorégraphes, des maîtres de ballet, des directeurs artistiques.

Il exerce le plus souvent sous le statut d’intermittent du spectacle et est rémunéré au coup par coup, par des cachets correspondant à ses prestations sur scène ou aux contrats signés pour un spectacle, une production. En complément et au regard du volume d’heures travaillées durant une année, il peut percevoir les indemnités de chômage de Pôle emploi. Seuls quelques professionnels vivent bien de leur art en travaillant régulièrement et à temps plein dans les structures publiques notamment.

Le travail de nuit, pendant les jours fériés et les week-ends est la règle. C’est un métier qui entraîne aussi de nombreux déplacements, parfois à l’étranger (pour des tournées, par exemple).

Danser un ballet classique exige une technique aisée et brillante alors qu'on demande à un danseur de ballet contemporain d'être créatif, spontané et inventif. Cependant un travail quotidien acharné et une parfaite condition physique restent des impératifs absolus pour les deux formes de ballet. Rigueur, concentration, discipline, patience et persévérance sont par ailleurs indispensables pour exercer ce métier.

Le danseur doit également prévoir sa reconversion, qui intervient entre 40 et 45 ans au plus tard.

Comment y accéder?

Il est impératif de commencer très tôt l’apprentissage de la danse. Plusieurs possibilités s’offrent aux jeunes danseurs, l’école de danse de l’Opéra de Paris étant la plus prestigieuse même si on se destine au ballet contemporain (les élèves y entrent entre 8 et 13 ans). Autres écoles :
- les conservatoires nationaux supérieures de musique et de danse (CNSMD) de Lyon et de Paris
- les conservatoires à rayonnement régional (CRR)
- les écoles nationales de musique, qui ont fréquemment un département «danse»
- le centre national de danse contemporaine (CNDC) d’Angers
- le centre national de danse de Pantin
- les écoles privées.
La sélection à l’entrée de ces écoles est toujours sévère.

En 2008, le ministère de la Culture a créé le diplôme national supérieur professionnel (DNSP) de danseur pour mieux protéger et faire connaître la profession. Les CNSMD de Lyon et de Paris, l’école de danse de l’Opéra de Paris, le CNDC d’Angers, les écoles supérieures de danse de Cannes et de Marseille sont les six écoles habilitées à décerner ce diplôme. Ce dernier est accessible aux titulaires du diplôme d’études chorégraphiques ou du diplôme national d’orientation professionnelle de danseur. Il est également accessible par la validation des acquis de l'expérience (VAE). Titulaire du précieux sésame, les heureux élus pourront prétendre à des cachets revus à la hausse, le prestige des institutions qui sanctionnent les candidats faisant foi.

Dans le cadre de l’Education nationale, des classes à horaires aménagés permettent d’effectuer des études du cours élémentaire à la troisième puis de préparer le Bac techno Techniques de la musique et de la danse (TMD) option danse (20 établissements dispensent cette formation en France mais elle n’existe pas en Basse-Normandie). Les élèves poursuivent une scolarité normale avec des programmes d’enseignement général identiques à ceux des cycles traditionnels. Parallèlement, la danse leur est enseignée dans les conservatoires de région.

Comment évoluer ?

Les danseurs peuvent se reconvertir dans l’enseignement, devenir chorégraphes ou assurer des fonctions d’organisation et de gestion pour des compagnies de danse, des théâtres ou des conservatoires.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Carif Poitou-Charentes)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom