Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
L'Artisanat en région : 20.849 entreprises artisanales et 88.223 actifs
 
Accueil
 
Photographe
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le photographe réalise des prises de vues. Il définit avec le client ou le commanditaire le cahier des charges de la commande. Il procède au repérage des lieux, effectue tous les réglages techniques : lumière, objectif, cadrage, mise au point, diaphragme, vitesse, distance. Il exécute ensuite la prise de vue proprement dite. Les travaux d'exécution sont le plus souvent confiés à des laboratoires. Les techniciens, appelés aussi photographes de laboratoire, traitent chimiquement le négatif (développement), le transposent sur papier (tirage), et le retouchent si nécessaire. Ils effectuent les opérations de finition : vérification, calibrage, mise en sachet, tarification. Dans un magasin, il leur faut aussi assurer la vente et le conseil auprès de la clientèle.
Avec le passage au numérique, l'ordinateur (CD-Rom, Internet) peut désormais se substituer au tirage papier et surtout au traitement du négatif. Grâce au support numérique (qui remplace le film argentique), on peut apprécier immédiatement le résultat, et le document d'origine peut être modifié avec un logiciel. Cette technique facilite également la commercialisation et l'archivage des épreuves.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

C'est un métier aux multiples facettes. La chambre syndicale distingue six catégories de professionnels. Le photographe plasticien, qui se sert de la photo comme d'une toile ou d'un pinceau, est classé dans la catégorie des artistes. Le photographe de presse, qui a le statut de journaliste, est salarié ou pigiste. Le photographe de mode, de publicité, d'industrie, d'architecture ou de portrait cédant des droits d'utilisation est considéré comme photographe auteur.
Ce même photographe, s'il fait en plus de la photographie sociale (portrait, mariage, baptême, scolaire) et de la transformation (développement et tirage pour son propre compte), est répertorié comme artisan. Celui qui possède une boutique, vend et réalise le façonnage, passe dans la catégorie des commerçants ou des artisans-commerçants. S'il opère exclusivement pour une entreprise, c'est un salarié.
Une majorité de photographes est employée par de grandes sociétés (Kodak, Fuji...), des administrations ou des collectivités locales. L'activité est mixte (prise de vues et développement). Les prises de vues s'effectuent en studio ou en extérieur. Le développement se fait en laboratoire, debout devant une machine, dans l'obscurité. Dans les mini-labs, les professionnels sont en contact direct avec la clientèle.
Quant aux reporters, ils répondent surtout à des commandes d'agences (de presse, documentaires, photothèques).
Les horaires de travail varient avec le lieu d'exercice et le secteur choisis. Très irréguliers, ils dépendent de la demande de la clientèle. Les impératifs de rentabilité imposent un rythme soutenu et une autonomie relative. Il n'est pas rare que les photographes soient appelés à la rescousse à la dernière minute.

Comment y accéder?

Les postes dans la prise de vues sont rares. Il est possible de commencer comme assistant chez un photographe de renom, mais la rémunération est faible. Beaucoup optent pour le free-lance (travail indépendant). Le book (recueil des travaux effectués) est alors essentiel. Le secteur des laboratoires est plus facile d'accès.
Les diplômes qui permettent d'accéder aux métiers de la photographie sont les suivants :
- CAP Photographe,
- Bac Pro Photographie,
- BTS Photographie.
Dans certaines écoles d'art, le DNSEP (Diplôme national supérieur d'expression plastique) option communication est orienté vers la photographie.
Autre alternative : les écoles de photographie, qui délivrent des diplômes de niveau bac + 2 à bac + 5. Une dizaine d'entre elles sont reconnues par la profession. De nombreuses écoles privées, parfois très chères, offrent des prestations de qualité inégale.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Onisep)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom