Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
42.900 emplois en Basse-Normandie (source INSEE - recensement 1999)
 
Accueil
 
Patron de pêche - Patronne de pêche
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le patron de pêche est un marin très qualifié. Il est responsable de l'équipage, du navire et du produit de la pêche. A la passerelle, il surveille les manoeuvres du bateau et donne les ordres pour que la pêche s'effectue bien, en particulier pour caler le filet et le remonter. Il encadre également les activités de tri, de stockage et de conditionnement du poisson. Il a une connaissance des fonds marins qui lui permet de repérer les rochers et les épaves, et peut se mettre en communication par radio avec les autres patrons de pêche, notamment pour les secours éventuels. Il doit se conformer à un code de sécurité et à des normes réglementaires (maillages de filets, tailles et espèces de poissons...). Il doit prendre des décisions concrètes et rapides. De retour au port, il vend sa pêche à des grossistes, des restaurateurs... et gère le budget deu bateau (achats, salaires).

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le patron de pêche peut être propriétaire d'un bateau. Il l'exploite alors comme un chef d'entreprise. Plus rarement, il est à la tête d'un bateau intervenant au large, qui appartient à un armateur. Salarié de ce dernier, on l'appelle plutôt capitaine de pêche.

Selon la taille du bateau, le patron de pêche exerce une activité : artisanale (bateau de moins de 12 mètres et de 12 à 16 mètres), semi-industrielle (bateau de 16 à 33 mètres), industrielle (bateau de plus de 33 mètres).

Une bonne constitution physique est obligatoire pour exercer ce métier. Le patron de pêche exerce sur un bateau de pêche en mer, dans un environnement parfois difficile (bruyant, froid, humidité, danger...). De plus, le rythme de travail (de jour et de nuit) est très soutenu et dépend de la durée des marées. Le patron de pêche met aussi la main à la pâte et participe aux différentes activités à bord comme un marin.

Les différentes opérations exigent une alternance entre un travail sur le pont et en cabine (passerelle). Le travail en passerelle s'effectue souvent seul et demande une grande attention.

L'activité nécessite de plus en plus de connaître l'électronique de bord et l'informatique (utilisation de logiciels de pêche).

Comment y accéder?

Il ne s'agit jamais d'un premier emploi. Un patron de pêche est souvent un marin-pêcheur expérimenté. Pour conduire un navire de pêche, il faut être titulaire d'une capacité ou d'un brevet qui confèrent le droit à la conduite de navire. Ces titres permettent d'accéder à des postes différents :
- le certificat de capacité permet de diriger de petites unités destinées à la petite pêche ou à la pêche côtière,
- le brevet de lieutenant de pêche permet de conduire et d'exploiter des navires de petite pêche ou pêche côtière ou encore d'être second sur un bateau effectuant la pêche au large,
- le brevet de patron de pêche permet également d'être second sur un navire de grande pêche,
- le brevet de capitaine de pêche permet de diriger tout type de pêche ou de navire, notamment la grande pêche.
Pour accéder à ces formations, il faut justifier d'une certaine durée de navigation (24 mois de navigation pour le brevet de patron de pêche et celui de capitaine de pêche). Ces titres se préparent en lycée maritime ou dans un centre agréé par le ministère en charge de la pêche.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Carif Poitou-Charentes)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom