Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
42.900 emplois en Basse-Normandie (source INSEE - recensement 1999)
 
Accueil
 
Marin-pêcheur - Marin(e) pêcheuse
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le marin-pêcheur participe à toutes les opérations de pêche et d'entretien du bateau. Les tâches varient selon la taille et les spécificités du bateau. Il accomplit différentes activités. La pêche proprement dite pour laquelle il assure la "mise en pêche" des engins de pêche (filets, casiers...) les surveille et les remonte lorsqu'une quantité suffisante de poissons ou de crustacés a été capturée. Puis, il prend part au travail du poisson qui consiste simplement à le trier et à le mettre en caisse. Sur les bateaux plus importants, il vide et nettoie le poisson et en assure la conservation en le salant ou en le stockant dans des congélateurs. Il effectue aussi les travaux d'entretien courant du bateau (graissage, peinture...) et la maintenance des engins de pêche. Enfin, il peut nettoyer les locaux communs et assurer la préparation des repas.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le marin-pêcheur est employé dans les entreprises artisanales, pour la petite pêche, dans les entreprises semi-industrielles pour la pêche au large et dans les entreprises industrielles pour les expéditions lointaines.

Le marin-pêcheur travaille en équipe, dans un espace restreint. Il exerce son métier en plein air, par tous les temps, dans le bruit du moteur et des treuils. La préparation du poisson se fait sous abri, en milieu humide. Selon qu'il pratique une pêche artisanale ou industrielle, il s'absente d'une journée à plusieurs mois.

Il effectue son activité la nuit, le jour, selon le rythme de la pêche. Les horaires sont irréguliers, avec des pointes au moment de la remontée du poisson. Il travaille les week-ends et jours fériés. Il est généralement payé "à la part" en fonction du prix de vente de la pêche. S'il a un salaire fixe, il perçoit un minimum tous les mois, auquel s'ajoute une part du produit de la vente.

Ce métier est très dur physiquement. Une très bonne résistance physique est indispensable.

Comment y accéder?

Il est possible de devenir marin-pêcheur avec le CAP Matelot (maritime) ou une expérience professionnelle.
Le Bac Pro Conduite et gestion des entreprises maritimes option commerce ou pêche ainsi que le Bac Pro Electromécanicien marine sont des possibilités de poursuite de formation.

Comment évoluer ?

Avec de l'expérience, le marin-pêcheur peut devenir patron de pêche.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Carif Poitou-Charentes)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom