Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Modéliste
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Dans le prêt-à-porter comme dans la haute-couture, le modéliste donne vie et forme aux idées du styliste. A partir du croquis, il établit un patron et réalise le modèle qui sera ensuite produit en plus ou moins grande série.
Il conçoit, en premier lieu, un prototype. Il décompose la création du styliste en autant de pièces que nécessaire pour la réaliser. Il imagine ces différentes pièces « à plat » qui constitueront le patron.
Deuxième étape : il taille dans de la toile écrue, facile à travailler et à mettre en forme, les différentes pièces du vêtement, selon le patron précédemment réalisé. Sur un mannequin, il ajuste la toile, la coupe, l’épingle et la drape. Cette opération très technique s’appelle le modelage. Une fois l’habit monté, le modéliste détermine la place des coutures, de l’encolure, des plis, des emmanchures, des poches et des boutonnières.
Le prototype final est alors construit dans les tissus choisis par le styliste. Le modéliste travaille à nouveau sur ce prototype pour le modifier, l’ajuster, faire évoluer les formes… Puis il retouche les patrons et rédige une fiche technique sur les caractéristiques du vêtement qui indique l’ordre et le détail de chaque opération de montage des différents éléments, les difficultés particulières éventuelles. La fabrication en série peut alors commencer.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le modéliste travaille dans un atelier traditionnel de couture (ou de haute-couture) ou dans une structure industrielle de prêt-à-porter.

Il exerce son métier en collaboration avec le styliste, le directeur de collection, le bureau d’études et les ateliers de production.

Le modéliste utilise des logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) spécialisés. Les opérations réalisées sur écran remplacent ainsi de nombreuses manipulations.

Habileté, soin, précision, rigueur, patience… sont autant de qualités à développer pour exercer ce métier qui demande également un esprit artistique et créatif pour assurer les modifications lors des premiers essayages sur les mannequins. Tout en respectant, la « patte » du styliste, le modéliste prend en compte les contraintes de coût et de fabrication.

Les horaires de la profession sont irréguliers, surtout au moment de la présentation des collections. Le modéliste doit en conséquence se montrer disponible et posséder une certaine résistance physique et nerveuse pour respecter les délais.

Comment y accéder?

Le Bac Pro Métiers de la mode - Vêtements est le minimum requis pour accéder à ce métier. Il est préférable de poursuivre ces études jusqu’au BTS.
Il existe également de nombreuses écoles privées qui délivrent leur propre diplôme. Le coût et la qualité sont variables.

Comment évoluer ?

Un modéliste construit sa carrière en intégrant des entreprises de plus en plus renommées ou en changeant de poste au sein d’une même structure. Il peut aussi devenir styliste ou chef de produit. Avec de l’expérience, il peut s’installer en indépendant.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Onisep)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom