Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
L'Artisanat en région : 20.849 entreprises artisanales et 88.223 actifs
 
Accueil
 
Vernisseur - Vernisseuse
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Il travaille la finition de pièces ou d'assemblages de bois et leur donne "le vernis", la couleur ou la "patine" requise par l'esthétique de l'ouvrage. Il peut s'agir de la production de meubles en série ou de la restauration de boiseries ou encore de l'application de laques, de peintures ou de patines sur du mobilier. Le vernisseur peut être polyvalent ou spécialisé (dans la dorure sur bois par exemple). D'une manière générale, il bouche, ponce, égrène, égalise et prépare les surfaces. Il peut recourir aux bains de trempage pour décaper le bois et participer à sa restauration. Il prépare aussi les produits qu'il utilise et applique ces produits à l'aide de pistolets pneumatiques ou de moyens, spécifiques ou non, comme des tampons et des pinceaux. Il peut être appelé comme conseil pour les choix esthétiques ou de conservation.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le vernisseur peut travailler dans une entreprise industrielle (fabriques de meubles). Dans l'artisanat, il peut travailler pour des fabricants de meubles, pour des menuisiers, des ébénistes, des décorateurs, des restaurateurs de mobilier...
Il travaille le plus souvent debout, en usine, en atelier ou sur les chantiers.
La finition est un travail de précision, d'observation, de conservation et d'esthétique qui exige de l'organisation et des protections (produits abrasifs et vapeurs toxiques).

Comment y accéder?

Dans l’industrie, l'emploi peut être accessible sans diplôme particulier : l'entreprise se charge de la formation. Sinon, le cursus le plus adapté consiste à préparer le CAP Ebéniste qu'il faut compléter avec le brevet des métiers d’art (BMA) de niveau Bac, voire avec le diplôme des métiers d'art (DMA) Arts de l’habitat option décors et mobiliers (niveau Bac +2).

Comment évoluer ?

La finition est un métier qui s'acquiert surtout par l'expérience. Les métiers évoluent avec la technologie dans l'industrie et avec la recherche du "moyen et haut de gamme" dans l'artisanat, encore majoritaire dans le mobilier comme dans les différentes formes de la restauration. A noter : la diversité des spécialités dans la finition du bois : vernis, peintures, laques, dorures à la feuille, lutherie, ébénisterie, restauration d'art, agencement divers. Le débutant commence selon ses goûts ou opportunités. Il se spécialise souvent dans une technique particulière et évolue vers des postes à responsabilité (l'encadrement d'équipes, la formation) ou vers la polyvalence. Certains se mettent à leur compte comme spécialistes.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Arifor)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom