Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Chaudronnier - Chaudronnière
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le chaudronnier met en forme les feuilles de métaux avant de les assembler par pliage, soudage ou emboutissage, à l’aide d’outils ou de machines. Il peut s'agir de petite et moyenne chaudronnerie (appareils électroménagers, appareils de chauffage, carrosserie...) ou de grosse chaudronnerie (récipients, échangeurs de chaleur, réservoirs de stockage).
Il étudie les plans de la pièce qu’il doit réaliser. Ensuite, il trace sur une feuille de métal les différents éléments qui composeront l’ouvrage en ayant le plus souvent recours à l’informatique. Il procède alors au découpage de chaque élément à l’aide d’une cisaille ou d’un chalumeau et donne la forme souhaitée par pliage, martelage ou emboutissage. Il monte et assemble les éléments métalliques, parfois en utilisant la technique de la soudure, selon le plan de la pièce à construire.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

On trouve le chaudronnier dans de nombreux secteurs : construction navale, aéronautique, automobile, ferroviaire, aérospatiale, le bâtiment pour la construction d’ouvrages métalliques, l’industrie chimique, pétrolière, le nucléaire… Il peut également travailler au service entretien dans une grande entreprise de sidérurgie.

Il travaille dans un atelier ou sur un chantier, le plus souvent debout, seul ou en équipe dans un environnement bruyant voire poussiéreux. Il porte des chaussures de sécurité, des gants, une combinaison, parfois un masque… pour se protéger et respecte des normes sévères de sécurité.

Pour effectuer certaines opérations, le chaudronnier utilise des machines automatisées (machines à commande numérique) qu’il doit savoir régler et surveiller.

Pour exercer ce métier, il faut être capable de se représenter les volumes dans l’espace et connaître les propriétés des différents matériaux (métaux ferreux, cuivre, alliages…). Précision, habileté manuelle, résistance physique sont également requises.

Comment y accéder?

Le diplôme de base pour accéder à ce métier est le CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle. Le CAP Serrurier métallier peut y conduire également.
Une poursuite d’études est envisageable avec la MC Soudage ou les Bac Pro Technicien en chaudronnerie industrielle ou Technicien outilleur.
Il existe également au niveau bac+2 les BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle ou Etude et réalisation d’outillages de mise en forme des matériaux.

Comment évoluer ?

Les possibilités d'évolution ne manquent pas dans ce métier. En fonction de son niveau de formation, de son expérience et du type d'entreprise, le chaudronnier peut devenir chef d'équipe et ensuite accéder aux emplois de contremaître ou de chef d'atelier. Il peut également accéder à des postes de dessinateur, de préparateur de fabrication, de technicien méthodes. Le chaudronnier peut aussi créer sa propre entreprise.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Arifor)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom