Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
Augmentation du nombre des salariés de 5% par an depuis 1997
 
Accueil
 
Conducteur de train - Conductrice de train
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le conducteur de train conduit des trains de voyageurs ou de fret (marchandises).
Avant le départ, il effectue différents contrôles. Il vérifie la vitesse à ne pas dépasser, la distance de freinage, la charge du train et le nombre de voitures. Il procède également à différents tests sur le bon fonctionnement du train. Peu avant le départ du train, il informe les passagers qui ont pris place à bord, de la destination du train et des gares qui seront desservies.
Pendant le trajet, ses responsabilités consistent à assurer une conduite satisfaisant à certains degrés de performance (souplesse de conduite pour le confort des voyageurs, économie de l’énergie) et répondant rigoureusement aux exigences de sécurité de la circulation ferroviaire (un manquement aux règles de sécurité peut avoir des conséquences graves). Il doit également faire attention aux travaux ou obstacles sur la voie, aux conditions atmosphériques. Quand le train arrive dans une gare, il le signale aux voyageurs et les informe éventuellement des différentes correspondances. Il commande l’ouverture et la fermeture automatique des portes des wagons.
Si un problème survient, la réaction du conducteur doit être rapide et adaptée. Il applique la réglementation d’usage (alerte radio, protection des voies) voire effectue certains dépannages.
Quelques tâches administratives lui incombent : tenue du carnet de bord, rédaction de bulletins de service et rapports d’incidents.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le conducteur de train travaille généralement à la SNCF. Ses horaires sont variables. Il peut être amené à travailler la nuit, le samedi, les dimanches et jours fériés. Ses déplacements sont régionaux, nationaux voire internationaux.
Selon la destination du train, le conducteur rentrera ou ne rentrera pas chez lui après son service, mais il ne passera pas plus de deux nuits hors de son domicile. Il travaille seul en cabine de conduite.
L’exercice de ce métier requiert sang-froid et capacités d’attention et d’anticipation, sens des responsabilités, un solide équilibre psychologique, une bonne santé, une acuité visuelle sans défaut (pour les porteurs de lunettes qui se destinent à ce métier, il existe une norme avec correction), des connaissances en électricité.

Comment y accéder?

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire au minimum d’un CAP de préférence à spécialité électricité ou électronique. Le baccalauréat est cependant fortement conseillé, notamment les bacs généraux scientifiques, le Bac Techno Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D), le Bac Pro Electrotechnique, énergie, équipements communicants (Eleec), le Bac Pro Maintenance des systèmes mécaniques automatisés (MSMA), ou le Bac Pro Maintenance des équipements industriels (MEI).
Après recrutement à la SNCF, le futur conducteur de train suit une formation interne à l’entreprise. Cette formation, qui est rémunérée, allie pratique (conduite) et théorie (connaissances des procédures techniques et réglementaires). Elle est sanctionnée par des épreuves écrites, orales et pratiques. Au préalable, des tests, des entretiens, une visite médicale permettent de s’assurer que la personne répond bien au profil exigé par le métier.

Comment évoluer ?

Au fil de sa carrière, le conducteur se voit confier des services de conduite de difficulté croissante. Une jeune recrue débute sur les trains de fret sans difficultés techniques ou de banlieue avant d’être placée sur des lignes de moyenne importance. Au bout d’une dizaine d’années, l’agent peut devenir conducteur de ligne principale pour prendre les commandes d’un train grande vitesse (TGV) ou s’orienter vers un poste d’encadrement. L’évolution de carrière est parfois subordonnée au passage d’un examen.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Arifor)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom