Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
Augmentation du nombre des salariés de 5% par an depuis 1997
 
Accueil
 
Marinier - Marinière
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Traditionnellement, le marinier se charge du transport des produits pondéreux, des matières premières, des produits agricoles et agroalimentaires (principalement les céréales), des matériaux, des déblais du bâtiment (sable, ciment...), et parfois des matières dangereuses et des déchets ménagers. Son activité est variée : il se charge de la navigation de sa péniche, dirige les opérations de chargement et de déchargement en guidant le grutier, afin d'assurer un bon équilibrage du bateau, et lorsque les conditions ralentissent l'activité (gels hivernaux), il se transforme en mécanicien et se consacre à l'entretien de son outil de travail.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Il peut s'exercer soit en tant qu'artisan indépendant, soit en tant que salarié d'une grande entreprise. L'artisan indépendant est propriétaire de sa péniche. Cette dernière constitue son cadre de vie, à la fois outil de production et lieu de résidence.
Les équipages se relaient sur des convois poussés exploités en continu : 2 équipes embarquées à bord pendant 7 jours se relaient toutes les 6 heures. En convois diurnes, les trajets sont plus courts. Par temps de pluie, l'utilisation de gilets de sauvetage et de chaussures de sécurité sont des précautions indispensables.

Comment y accéder?

Le CAP Navigation fluviale est le diplôme de base pour exercer ce métier. Il n'est pas obligatoire mais il est de plus en plus demandé par les professionnels qui recrutent un matelot. Deux écoles proposent cette formation en France : le CFANI (CFA de la navigation intérieure) à Tremblay-sur-Mauldre et le lycée polyvalent Emile Mathis à Schiltigheim. Vous trouverez les coordonnées complètes de ces deux établissements dans la rubrique "Adresses utiles" de cette fiche.
Les titulaires du CAP peuvent également préparer la MC (Mention complémentaire) Transporteur fluvial qui est dispensée au CFANI. Cette MC prépare à l'ACP (Attestation de capacité professionnelle), attestation qui permet de créer son entreprise en France.
Une formation de base en mécanique peut également interesser un employeur.

Comment évoluer ?

Pour les indépendants, il est possible d'évoluer vers le tourisme fluvial ou vers un emploi sédentaire de responsable transport chez des chargeurs. Pour les salariés, il est possible de franchir les échelons hiérarchiques et devenir capitaine ou commandant.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Arifor)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom