Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 
42.900 emplois en Basse-Normandie (source INSEE - recensement 1999)
 
Accueil
 
Eleveur de volailles - Éleveuse de volailles
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

L’éleveur de volailles pratique l’élevage intensif de volailles (poulets, canards, dindes, pintades…) destinées à l’alimentation, à la production d’œufs de consommation ou à la reproduction. Dans ce dernier cas, les éleveurs sont appelés accouveurs et font naître des poussins tous les jours.
Il s’agit dans ce mode d’élevage d’assurer de gros volumes de production, sur un minimum de place et souvent de manière très automatisée. L’activité principale consiste à prendre soin des animaux afin d’assurer leur croissance avant de les vendre.
L’éleveur de volailles s’occupe ainsi de l’alimentation des animaux, veille à leur bonne santé, surveille leur comportement et assure l’entretien des installations.
Il doit également effectuer des tâches administratives et de gestion, et faire connaître son élevage pour vendre sa production. Si l’élevage est important, il peut encadrer du personnel.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

L'éleveur travaille dans une ambiance bien spécifique à l'élevage avicole. Les travaux sont souvent répétitifs et les règles sanitaires très strictes. Son environnement et ses tâches varient fortement selon les modalités de production (élevage hors sol ou en plein air) ou l’objet de l’élevage (œufs, viandes ou vente de poussins).
La maîtrise de l’informatique est indispensable à l’éleveur pour toutes ces tâches administratives mais également pour tenir à jour le fichier de suivi des animaux, faire le planning d’élevage, programmer les installations automatisées…
L’éleveur de volailles est employé dans un élevage important ou installé à son compte. Dans ce dernier cas, il ne compte pas ses heures.

Comment y accéder?

Ce métier peut être accessible avec un CAPA Production agricole, utilisation des matériels spécialité productions animales. Il existe également le Bac professionnel Conduite et gestion de l’exploitation agricole option systèmes à dominante élevage. Un BTSA Productions animales sera un plus pour prendre rapidement des responsabilités dans l’élevage.
Pour pouvoir bénéficier des aides de l’Etat pour l’installation, l’éleveur qui débute doit posséder un niveau minimum Bac pro de la filière agricole. Il doit également effectuer un stage de six mois dans une exploitation (hors contexte familial).

Comment évoluer ?

Le salarié ayant acquis une bonne maîtrise de l’élevage peut devenir chef d’équipe. Après un BTSA Productions animales, il peut évoluer vers un poste de responsable d'élevage, de conseiller technique ou de technico-commercial au sein d'un groupement de producteurs.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Arifor)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom