Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Normandie

Cité des métiers de Normandie

Suivez Informétiers
 

 
Accueil
 
Archiviste
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

L'archiviste oeuvre à la gestion des archives anciennes et contemporaines qui sont constituées par des documents originaux (manuscrits, imprimés, cartes, supports sonores, visuels et numériques...) provenant de l'Etat, d'une collectivité, d'une entreprise, d'une famille ou d'un individu. Sa première activité est celle de la collecte afin d'enrichir le fonds dont il a la charge. Il effectue des recherches pour repérer les documents manquants et négocie leur acquisition avec les propriétaires. Parfois, les services d'archives reçoivent des fonds importants, issus de dons. Avec la collecte, vient l'étape du tri et du classement. En cas d'achats par lot ou de dons, l'archiviste effectue une sélection afin de ne conserver que ce qui mérite de l'être. Puis chaque document est indexé, répertorié de façon à pouvoir, sans le consulter directement, en connaître les caractéristiques principales. Pour chacun d'eux, l'archiviste élabore une « fiche » résumant ses principales caractéristiques (nature du document, date, auteur, édition, provenance...), fait un résumé succinct de son contenu et réalise son indexation. Celle-ci permettra de retrouver rapidement un document à partir de mots-clés pertinents. Les documents sont ensuite mis soigneusement dans des boîtes avant d'être placées de manière logique sur des rayons. Enfin, l'archiviste met ses documents à disposition du public (chercheurs, professeurs, étudiants, généalogistes, journalistes, particuliers...). Médiateur, il organise l'accueil et l'information des utilisateurs, oriente leurs recherches et les aide à déchiffrer certains documents anciens. Il peut organiser des opérations de valorisation : atelier pédagogique, exposition, conférence...

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

C'est un métier qui conserve une part manuelle importante : il faut manipuler en permanence des documents. Cependant, l'informatique a fait également son apparition dans le métier : gestion des documents dans des bases de données, numérisation des documents...

La Fonction publique, notamment territoriale (archives nationales, régionales, départementales, municipales), est le plus important employeur d'archivistes. L'archiviste peut également travailler dans le privé, dans les services archives des grandes entreprises ou chez des prestataires de services spécialisés dans la gestion des archives.

Pour exercer ce métier, il faut être curieux, rigoureux, méthodique. La connaissance de plusieurs langues (étrangères, anciennes ou contemporaines) constitue un atout.

Comment y accéder?

Dans la fonction publique territoriale, l'archiviste est recruté sur concours. Il en existe trois :
- le concours d'assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques spécialité archives (catégorie B, niveau bac),
- le concours d'assistant territorial qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques spécialité archives (catégorie B, niveau bac +2),
- et le concours d'attaché territorial de conservation du patrimoine spécialité archives (catégorie A, niveau bac+3).

Au niveau bac +2, on trouve le DUT information communication, options gestion de l'information et du document pour les organisations ; métiers du livre et du patrimoine. Au niveau bac +3, les licences pro en lettres et sciences humaines : gestion de l'information et de la documentation pour les organisations ; traitement et gestion des archives et des bibliothèques ; archives et patrimoines industriels, culturels et administratifs... Au niveau bac +5, des masters pros en sciences humaines (souvent avec la mention histoire) : spécialité archives et réseaux ; métiers de la culture, archives ; archives et réseaux documentaires ; patrimoine : archives et images...

Par ailleurs, il existe deux écoles prestigieuses qui forment les cadres de la profession et notamment les conservateurs : l'Ecole nationale des Chartes et l'Institut national du patrimoine. Elles sont accessibles sur concours après deux années de classe préparatoire (khâgne et hypokhâgne).

Comment évoluer ?

Après quelques années d'expérience professionnelle, l'archiviste peut devenir responsable des archives. C'est lui qui définit et met en place la politique d'archivage de l'établissement. Il peut également évoluer vers des fonctions proches, telles que bibliothécaire ou conservateur du patrimoine.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie (d'après fiche Arifor)

Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS

Logo Etat    Logo Conseil Régional    Logo FSE    Logo Errefom